Dominique Bertail
Tout simple, noir, blanc, avec un foulard rouge et son colt, le shérif Playmobil m’a accompagné pendant des années. Son bureau était un refuge idéal, avec plein de petits fusils à ranger, un secrétaire où cacher son colt, une prison pour laisser cours à sa candide cruauté envers les méchants personnages (ici, dans la prison, petit clin d’œil à Blueberry au début de Chihuahua Pearl). Enfin, un toit qu’on enlève pour avoir une vue d’ensemble de ce parfait petit monde bien claustrophobe. Et puis Han Solo le balaye d’un coup de sabre laser. Son modèle de virilité était tout de même plus approprié à ma toute récente révolution pubère. Pourtant, il y avait comme un air de famille entre ces deux gaillards, un lien que j’ai fait il y a peu en revoyant High Noon (Le train sifflera 3 fois). Shérif Playmo et Han Solo sont fringués comme Gary Cooper ! Petit, ça ne m’avait pas marqué. Gary Cooper, un vieux lâche, n’était pas très intéressant pour un môme. Avec le recul, ces trois cow-boys noir et blanc représentent assez bien les trois âges de ma vie. R2-D2 est là parce que j’avais juste envie de le dessiner. C’est un peu l’anti-cow-boy, le jouet ultime, dans sa plus pure abstraction. Depuis, il a été détrôné par le Rubik’s Cube, mais c’est une autre histoire…
(Shandy, un Anglais dans l'Empire, Ghost Money…)
38cm x 53cm / Aquarelle et feutre
mise actuelle
euros
surenchérir

ATTENTION :

inscrivez uniquement la somme que vous voulez ajoutez (de 10 en 10 euros) par exemple , si l'enchere est de 300 euros et que vous désirez l'augmenter de 20 euros, inscrivez : 20,et la machine fera l'addition. (n'inscrivez pas 320)

Pour voir si vous tenez l'enchere, consultez l'Espace Membres
  Retour à l'ensemble des oeuvres


 
HOME