Didier Tarquin
Gamin, j’ai passé 6 ans à Touggourt, dans le désert algérien. Mon père y travaillait à l’établissement de relais hertziens. Chaque Noël, mes grands-parents m’envoyaient des cadeaux très français. Pour mes cinq ou six ans, je me suis retrouvé avec un avion Concorde télécommandé dernier cri. Je n’ai pas joué avec plus d’une demi-journée. Un Algérien de mon âge s’amusait avec une voiture en fer-blanc. Il courait en tenant une tige, et la voiture avançait devant lui. J’étais dégoûté ! C’était un jouet tout simple qu’il avait certainement fabriqué avec son père. Mon Concorde manufacturé qui sortait d’une boîte n’avait pas cette magie…
(Lanfeust de Troy…)
29cm x 32cm / aquarelle, écoline
mise actuelle
euros
surenchérir

ATTENTION :

inscrivez uniquement la somme que vous voulez ajoutez (de 10 en 10 euros) par exemple , si l'enchere est de 300 euros et que vous désirez l'augmenter de 20 euros, inscrivez : 20,et la machine fera l'addition. (n'inscrivez pas 320)

Pour voir si vous tenez l'enchere, consultez l'Espace Membres
  Retour à l'ensemble des oeuvres


 
HOME